La musique du Brésil ouvre la saison des spectacles au parc Médéric-Martin

Le groupe Maracujá aux Mardis de Médéric • 3 juillet 2018 à 19 h

Au Brésil, Maracujá, c’est le fruit de la passion. À Montréal, c’est un groupe incontournable de la musique brésilienne depuis plus d’une décennie.

Depuis sa découverte en 2003, Maracujá s’est solidement implanté sur la scène musicale montréalaise en rayonnant bien au-delà de la communauté brésilienne de la métropole grâce à un son unique et survolté.

Un groupe de quatre musiciens ayant un riche héritage culturel

  • Le chanteur Elie Haroun (Canadien d’origine portugaise et libanaise).
  • Le bassiste André Faleiros (canado-brésilien).
  • Le batteur Sacha Daoud (Canadien d’origine brésilienne et syrienne).
  • Le pianiste John Sadowy (Manitobain anglophone).

Fort de 15 ans d’existence, Maracujá a su cultiver sa signature musicale distincte en misant sur le lyrisme, l’harmonie et l’improvisation, en plus du dynamisme de la rythmique brésilienne. À sa formation non traditionnelle (voix, claviers, basse électrique et batterie) s’ajoute parfois un percussionniste invité, selon le contexte. L’ensemble bien rodé interprète des compositions ainsi que des pièces du répertoire populaire brésilien, allant de la samba à la bossa-nova, de la samba-funk au partido alto.

Voir la programmation complète des spectacles de l’été 2018 au parc Médéric-Martin.